Bilan de la semaine 4 : contre vents et marées (11-2)

BOSTON, MA - NOVEMBER 10:  Marcus Morris #13 and Jayson Tatum #0 of the Boston Celtics high five during the game against the Charlotte Hornets on November 10, 2017 at the TD Garden in Boston, Massachusetts.  NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 2017 NBAE  (Photo by Brian Babineau/NBAE via Getty Images)

Un back-to-back à l’extérieur, la perte d’Horford, la perte d’Irving, voire l’absence temporaire de Tatum, rien n’a arrêté les Celtics qui enchaînent une troisième semaine à 100% de victoires.

Les matches de la semaine :

Pour avoir accès aux boxscores, cliquez sur les images présentant l’évolution de l’écart au score.

MagicOrlando Magic 88-104 Boston Celtics Celtics

orlando

A retenir : victoire sans forcer sur le parquet du Magic grâce à une très bonne défense, une fois de plus. Belle prestation collective avec un scoring bien réparti : le cinq majeur et Smart au-dessus des 10 points.

Hawks Atlanta Hawks 107-110 Boston Celtics Celtics

atlanta

A retenir : neuvième victoire consécutive, mais ô combien difficile pour les Celtics qui se sont infligés des frayeurs inutiles en fin de match. Une fois n’est pas coutume, la défense a été malmenée par les Hawks, mais l’essentiel est assuré avec un très grand match de Kyrie Irving, qui bat son record de saison (35 points).

CelticsBoston Celtics 107-96 Los Angeles Lakers Lakers2

lakers

A retenir : dixième victoire consécutive des plus sereines pour des Celtics privés d’Al Horford, face à de bien faibles Lakers. Aron Baynes s’est régalé dans la raquette avec 21 points (record en carrière égalé) et 8 rebonds. Une performance inespérée mais nécessaire, surtout après la sortie de Tatum à cause d’une douleur à la cheville.

CelticsBoston Celtics 90-87 Charlotte Hornets Charlotte Hornets logo

charlotte

A retenir : déjà privés d’Horford, les Celtics réussissent à remonter un déficit de 18 points sans Kyrie, sorti dès la première minute suite à un coup reçu au visage. Sans ses deux playmakers attitrés, Boston a eu beaucoup de difficultés offensivement, mais a encore pu s’appuyer sur une défense d’élite en deuxième mi-temps pour l’emporter. Tatum, Morris et l’inattendu Larkin font la différence dans le dernier quart-temps.

Prev1 of 2Next
Use your ← → (arrow) keys to browse

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *