Bilan de la semaine 6 : back in black (18-3)

Fin de série pour des Celtics qui perdent face au Heat, seule embûche de la semaine d’un point de vue purement comptable.

Les matchs de la semaine :

Pour avoir accès aux boxscores, cliquez sur les images présentant l’évolution de l’écart au score.

Dallas Mavericks 102-110 Boston Celtics Celtics

A retenir : il aura fallu chacun des 47 points de Kyrie Irving pour se défaire du piège tendu par les hommes de Rick Carlisle. Un superbe récital tout en efficacité (16/22 aux tirs et 10/11 aux LFs) pour une performance historiquement rare et une 16e victoire consécutive, arrachée après prolongation.

Miami Heat 104-98 Boston Celtics Celtics

A retenir : fin de série pour les Celtics, tout simplement dépassés par l’intensité défensive du Heat sur ce match. Ils avaient pourtant une fois encore failli créer l’exploit au milieu du quatrième quart-temps en s’appuyant sur leur défense, un bonus très vite acquis et quelques coups de sifflet en leur faveur.

CelticsBoston Celtics 118-103 Orlando Magic Magic

Capture

A retenir : pour l’inauguration de leur maillot noir Statement, victoire facile pour des Celtics jamais inquiétés par la défense très passive d’Orlando. Une orgie offensive en première mi-temps qui se conclut sur le score de 73-47 en faveur de Boston. Derrière les 30 points de Kyrie, Terry Rozier bat son career high avec 23 points (5/7 à trois points), Al Horford égale le sien à la passe (10). Aucun starter ne joue plus de 27 minutes, bref, un match idéal avant de se rendre chez les Pacers également en back-to-back.

Indiana Pacers 98-108 Boston Celtics Celtics

A retenir : en l’absence de Jaylen Brown et de Marcus Morris, les Pacers créent l’écart en entamant le match avec plus d’agressivité et de discipline, mais les Celtics recollent au retour des vestiaires avec les mêmes ingrédients et peut-être plus de jambes que l’équipe d’Indianapolis. Résultat, 70% de réussite en deuxième partie de match. Le collectif s’illustre : 25 points d’Irving, 21 pour Horford qui retrouve de sa superbe (12 points et trois passes durant le QT3), 17 pour un Rozier très incisif et 15 pour Smart tout en propreté.

Prev1 of 2Next
Use your ← → (arrow) keys to browse

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *