Bilan de la semaine 7 : à l’attaque ! (20-4)

 À l’attaque !

Malgré la défaite face à Detroit, les Celtics ont affiché une grande forme offensive cette semaine. Jugez plutôt : au cours des trois derniers matchs, les Celtics ont inscrit respectivement 108, 108 et 116 points. Par conséquent, ils affichent pour la semaine un OFFRtg (moyenne de points inscrits sur 100 possessions) de 114, soit la sixième meilleure moyenne de la ligue dans cette période, avec un eFG% de 60,6% (deuxièmes de la ligue). Pour rappel, l’eFG% tient compte du fait que les tirs à trois points valent 50% de plus qu’un tir à deux points.

Ils ont également inscrit plus de 50% de leurs tirs sur chaque match de cette semaine (ainsi que sur le dernier de la semaine précédente), ce qu’ils n’avaient pas encore réussi une seule fois jusque-là. Sur la semaine toujours, ils ont proposé un basket collectif qui explique certainement cette bonne réussite, puisque 68,9% de leurs paniers marqués étaient assistés (deuxième meilleur pourcentage de la ligue sur la période).

Pour comparer, citons brièvement les chiffres de la précédente semaine de compétition : OFFRtg de 108,4 (huitièmes de la ligue), eFG% de 54,4% (huitièmes là aussi), AST% (pourcentage de paniers marqués avec passe décisive) de 57,5% (18e de la NBA).

Le tout avec un PACE (estimation du nombre de possessions sur 48 minutes) pratiquement équivalent : 97,34 cette semaine (20e NBA) contre 97,35 sur la semaine 6 (21e NBA).

Opération portes ouvertes

A contrario, la défense prend l’eau ces temps-ci. Après l’incroyable série de victoires, gagnées avant tout grâce à une défense de fer, on pouvait bien se douter que les Celtics allaient perdre en intensité de ce côté-là au fil des matchs. Ce qui n’a pas manqué d’arriver.

En effet, si leur DEFRtg (moyenne de points encaissés sur 100 possessions) sur l’intégralité de la saison pointe – à ce jour – à 98,9, ce qui est toujours la meilleure marque de la ligue, l’évolution semaine par semaine est bien plus révélatrice : 98,2 pour la semaine du 13 au 19 novembre (troisièmes NBA), 102,1 pour la semaine précédente (12e de la ligue), et enfin 111,3 pour cette semaine 7 (19e de la ligue).

Le tout, encore une fois, avec un nombre de possessions a priori sensiblement identique sur les deux dernières semaines (PACE).

Voici un graphique offrant une visualisation plus claire des OFFRtg et DEFRtg sur l’ensemble de la saison des Celtics :

Quelques remarques :

• Brad Stevens nommé Coach du mois à l’Est : une récompense assez logique vu le mois de novembre des Celtics (14 victoires, 2 défaites, soit le meilleur mois de novembre de l’histoire des Celtics à égalité avec l’équipe de 2008-09). À noter que cette récompense inclut aussi le mois d’octobre. C’est la troisième fois que Stevens reçoit cet honneur, et la première fois depuis février 2016.

• Guerschon Yabusele envoyé en G-League : Yabu, qui dispose d’un temps de jeu famélique (4,6 minutes sur sept matchs) a enfin pu être envoyé en G-League, rebaptisée cet été en son honneur. C’est une bonne nouvelle car si Stevens ne semble pas lui faire confiance pour l’instant, lui préférant Daniel Theis et Semi Ojeleye, la présence du Français est bien souvent nécessaire sur le banc pour faire le nombre (on ne sait jamais…). Il a donc pu aller se dégourdir les jambes avec les Maine Red Claws, l’équipe affiliée aux Celtics, et même disputer deux matchs au cours desquels il a inscrit respectivement 27 et 16 points.

L’action de la semaine :

Pression défensive d’Irving, bounce pass d’Horford pour contre-attaque avec un dunk ravageur de Brown : rien à jeter dans cette action.

La déclaration de la semaine :

La palme pour la déclaration de la semaine revient sans hésiter à Kyrie Irving, qui a attribué son niveau de jeu dans le quatrième quart-temps à sa vivacité d’esprit :

« Il y a des gens qui réfléchissent plus vite que d’autres. J’ai simplement la chance d’avoir un esprit beaucoup plus vif que d’autres durant les quatrièmes quart-temps. »

Il n’en fallait pas plus pour que notre cher Hugo national lui octroie le surnom de King in the Fourth Dimension.

La semaine prochaine : 

Trois matchs qu’il faudra prendre très au sérieux, même si les Bucks connaissent quelques trous d’air et que Dallas ne truste pas le haut du classement.

vs Milwaukee Bucks Bucks2 lundi 4 à 19h30 (01h30)

vs Dallas Mavericks Mavs2 mercredi 6 à 19h30 (01h30)

San Antonio Spurs Spurs2 vendredi 8 à 21h30 (03h30)

Article rédigé par Léo Hurlin

Prev2 of 2Next
Use your ← → (arrow) keys to browse

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *