Bilan de la semaine 15 : les Celtics relèvent (un peu) la tête (35-15)

LOS ANGELES, CA - JANUARY 23: Kyrie Irving #11 of the Boston Celtics stands for the national anthem prior to the game against the Los Angeles Lakers on January 23, 2018 at STAPLES Center in Los Angeles, California. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and/or using this Photograph, user is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 2018 NBAE (Photo by Andrew D. Bernstein/NBAE via Getty Images)

Toujours plus Kyrie dépendants :

Les Celtics ont été un peu meilleurs offensivement cette semaine mais ils ne le doivent qu’à leur meneur. Quand Irving était sur ces trois matchs, les Celtics ont inscrit 114,9 points par 100 possessions et quand il était sur le banc 85,8. Le ralentissement de Jaylen et Jayson niveau offensif n’aide pas mais cette semaine c’est surtout Al Horford qui n’a pas réussi à continuer à faire tourner l’attaque de Boston en l’absence de Kyrie. Alors que sur la saison Alfred arrive à maintenir l’équipe à un honnête offensive rating de 104,3 sur les 8 minutes qu’il passe en moyenne par match sans Kyrie sur le terrain, cette semaine en 10 minutes au total dans cette configuration l’équipe affiche un offensive rating de 72,1. Il n’a notamment réussi aucune passe décisive durant ces 10 minutes. On peut espérer que la situation revienne à la normale et que Papa Sportif réussira à nouveau à guider ses enfants vers le chemin de la réussite offensive en l’absence du gourou Kyrie.

Quelques remarques :

  • Le point Patatum : Jayson confirme son moins bien offensif malgré un bon match contre les Clippers. Malgré cela, il conserve un des meilleurs net rating de l’équipe notamment grâce à sa défense toujours aussi précieuse.
  • Le rebond : La défaite contre Golden State est la première de la saison dans laquelle les Celtics ont eu l’avantage au rebond. Après des débuts excellents et un gros trou d’air, Boston s’est stabilisé dans le milieu de tableau en ce qui concerne le rebond, un peu plus performant au rebond défensif et un peu moins à l’offensif. C’est toujours un bon indicateur de l’engagement que les Celtics mettent dans une rencontre.
  • Les contre-attaques : Brad en a parlé cette semaine, il veut que les Celtics attaquent plus vite en contre attaque et se replient plus vite. Il y a du travail puisque sur ces trois matchs Boston n’a inscrit que 7,7 points par match en contre-attaque et en a encaissé 16,7. Un petit effort messieurs.

L’action de la semaine :

Cela n’a pas suffit, mais ce tir improbable de Rozier pour redonner une chance aux Celtics contre les Warriors est un régal.

La déclaration de la semaine :

Les trois derniers matchs ressemblent plus à ce que nous voulons être.

Brad Stevens est plutôt encouragé par les récentes prestations de l’équipe, malgré deux défaites dont une contre les Lakers.

La semaine prochaine : 

4 matches dont la fin du road trip à l’Ouest à Denver, puis retour au TD Garden avec 3 matches a priori à la portée des Celtics.

  • @ Denver Nuggets Nuggets lundi 29 à 21h (3h)
  • vs New York Knicks Knicks mercredi 31 à 20h (2h)
  • vs Atlanta Hawks Hawks vendredi 2 à 19h30 (1h30)
  • vs Portland Trailblazers Blazers2 dimanche 4 à 12h (18h)

Article rédigé par Guillaume Perrin et Hugo Geindre.

Prev2 of 2Next
Use your ← → (arrow) keys to browse

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *