Bilan des semaines 26 et 27 : en roue libre (55-27)

Dernier bilan de la saison, la rédaction n’a pas pu voir beaucoup de matchs mais on en profite pour faire un petit bilan de cette saison régulière.

Les matchs de la semaine :

Pour avoir accès aux boxscores, cliquez sur les images présentant l’évolution de l’écart au score.

 Milwaukee Bucks 106 – 102 Boston Celtics 

A retenir : On ne le sait pas encore à l’époque, mais ces deux équipes vont se retrouver au premier tour des playoffs. En l’absence de Rozier et Larkin c’est Kadeem Allen qui débute la rencontre en tant que meneur, malgré ça les Celtics arrivent à tenir tête aux Bucks sur leur parquet mais s’inclinent tout de même pour quatre petits points.

 Toronto Raptors 96 – 78 Boston Celtics

A retenir : Quatre jours après les avoir battu, les Celtics retrouvent les Raptors à Toronto. Mais les absents se font vraiment sentir et Boston ne peur résister qu’un quart-temps et demi avant de se faire submerger et de voir Toronto s’éloigner définitivement pour la première place de la conférence.

 Boston Celtics 111 – 104 Chicago Bulls

A retenir : Plus vraiment d’enjeu alors Stevens commence à reposer des joueurs, c’est donc sans Horford ni Tatum que les Celtics affrontent les Bulls. Brown en profite pour battre son record en carrière avec 32 points et offrir la victoire à son équipe.

 

Boston Celtics 106 – 112 Atlanta Hawks

À retenir : Ce coup-ci Morris est le seul joueur laissé au repos mais après avoir mené assez tranquillement pratiquement tout le match les Celtics laissent échapper le match dans les derniers instants, avec une équipe très remanié sur le parquet.

 

Washington Wizards 113 – 101 Boston Celtics

À retenir : Les Celtics peuvent s’assurer de ne pas rencontrer les Wizards au premier tour avec une victoire et Stevens choisi ce match comme grande répétition pour les playoffs en utilisant tous les joueurs disponibles. Malheureusement cela ne se passe pas comme prévu et après une première mi-temps satisfaisante les Celtics s’écroulent et devront attendre la dernière journée pour connaitre leur adversaire.

Boston Celtics 110 – 97 Brooklyn Nets

À retenir : Dans un match sans aucun enjeu (à part pour Cleveland), les Celtics s’imposent facilement sans Horford, Brown, Tatum, Rozier… Baynes en profite pour prendre tous les shoots et battre son record de points en carrière avec 26 unités.


Petit bilan de la saison régulière :

55 victoires, c’est deux de plus que la saison dernière que les Celtics avaient terminé à la première place de la conférence. À l’heure de tirer un premier bilan on est forcément tiraillé entre la fierté de ce qui a été accompli malgré toutes les blessures et le chamboulement de l’effectif l’été dernier et les regrets en imaginant ce que cette équipe aurait pu accomplir sans tous ces vents contraires.

Mais voyons plutôt le verre à moitié plein, cette saison a donné l’occasion à toutes les pièces complémentaires du roster (hors big 3) de montrer ce qu’ils avaient dans le ventre. Le promesses de Brown et Tatum, les progrès de Smart et Rozier, le potentiel de Theis, Ojeleye, Larkin, Yabusele, Bird… Toutes ces informations seront immensément utiles au front office cet été et après quand ils seront obligés de prendre des décisions difficiles.

D’un point de vue moins pragmatique, cette saison régulière a également été un immense plaisir à suivre, 16 victoires de suite, des comebacks improbables (coucou Bojan Bogdanovic et James Harden), des victoires contre le Jazz ou les Blazers malgré un effectif décimé… Il ne reste plus qu’à espérer que les playoffs seront dans la droite lignée !

Ce sera donc les Bucks :

Il aura fallu attendre la dernière journée pour le savoir, les Celtics affronteront les Bucks de Giannis Antetokoumnpo au premier tour des playoffs. Les deux équipes ont chacune remportés deux victoires dans leur confrontations directes en saison régulière. Difficile d’en tirer beaucoup d’enseignements vu que les deux équipes se sont affrontées trois fois en tout début de saison et que la quatrième fois Kadeem Allen était le meneur titulaire des Celtics.

Difficile aussi de savoir ce que vaut vraiment cet effectif de Boston pour des playoffs mais il y a des raisons d’être optimistes. Les Bucks sont loin d’avoir été flamboyants en fin de saison et ils n’arrivent pas en pleine confiance après s’être fait écraser par les Sixers au dernier match. Au niveau du coaching les Celtics ont un énorme avantage, Horford défend Giannis aussi bien qu’il est humainement possible et il devrait se régaler en attaque vu la faiblesses du secteur intérieur adverse. Monroe pourrait également en profiter pour tirer son épingle du jeu s’il ne souffre pas trop en défense.

Quelques remarques :

  • Il ne pourra malheureusement pas jouer en playoffs mais Jabari Bird a profité de ces derniers matchs pour donner un aperçu de son potentiel. Il ne serait pas étonnant qu’il se soit offert une vraie place dans le roster pour la saison prochaine.
  • Tatum finit donc la saison régulière avec 43,4% de réussite à 3 points, le quatrième meilleur pourcentage de l’histoire pour un rookie juste derrière Curry qui avait terminé à 43,7%.

L’action de la semaine :

Un alley-oop lancé avec succés par Rozier et fini avec grâce par Tatum pour terminer la saison en beauté.

La semaine prochaine : 

PLAYOFFS BABYBABY, voilà le programme des quatre premiers matchs.

vs Milwaukee Bucks Bucks2 dimanche 15 avril à 13h (19h)

vs Milwaukee Bucks Bucks2 mardi 17 avril à 20h (02h)

@ Milwaukee Bucks Bucks2 vendredi 20 avril à 21h30 (03h30)

@ Milwaukee Bucks Bucks2 dimanche 22 avril à 13h (19h)

Article rédigé par Hugo Geindre et Guillaume Perrin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *