Programme de la semaine n°8 : l’esprit revanchard

Après un début de semaine ratée (défaite à Brooklyn et face aux Clippers), les Celtics ont fini sur une note plus positive avec la deuxième victoire en sept jours face aux Knicks. Toujours en tête de la division Atlantique, Boston s’apprête à disputer trois rencontres à domicile avant de finir la semaine à Indiana. Sur les quatre matchs, trois sont face à des adversaires qui ont déjà battu les Celtics cette saison.

 

Match 26 : Lundi 16 décembre à 19h30 (01h30 en France) contre Minnesota Timberwolves

Les Wolves font partie de ces équipes. La dernière fois, les coéquipiers de Kevin Love avaient surclassé les Celtics en prenant le large dès le premier quart. Seul Avery Bradley avait surnagé ce soir là avec 27 points. Depuis ce match, les Wolves ont un bilan de 5 victoires pour 8 défaites, quand les Celtics dans le même temps sont à l’équilibre avec 7 victoires et autant de défaites.

Minnesota pourra encore s’appuyer sur une raquette impressionnante avec Kevin Love mais aussi le très précieux Nikola Pekovic. Lors de la victoire des Wolves à Memphis hier soir, ils ont ainsi combiné 49 points, 14 rebonds et 4 contres. Sullinger, Bass, Faverani et Olynyk devront donc réussir à jouer des hanches pour récupérer les rebonds et bien défendre sur deux intérieurs qui aiment s’écarter pour prendre les tirs.

Quatrième attaque de la ligue contre la cinquième défense, voilà pour les présentations. A noter que la dernière victoire de Minnesota dans le Massachusetts remonte à 2005. Il faudra faire un match sérieux de bout en bout pour faire en sorte que la série continue.

 

Match 27 : Mercredi 18 décembre à 19h30 (01h30 en France) contre Detroit Pistons

Les Pistons avaient également battu les Celtics en début de saison au Palace d’Auburn Hills. Désormais les deux équipes possèdent exactement le même bilan (11V-14D). Avec 4 défaites sur leurs 5 dernières rencontres, les joueurs du Michigan connaissent un léger coup d’arrêt. Cependant, les adversaires (Heat, Wolves, Blazers) étaient costauds en face aussi.

Dans leur défaite d’hier soir face aux Blazers, ils ont fait la course en tête une bonne partie de la rencontre avant de finalement craquer après prolongations, en ayant plusieurs fois l’occasion de remporter le match. La défense de la raquette sera de nouveau un challenge intéressant avec Greg Monroe et Andre Drummond très présents sous les panneaux. Jennings et Stuckey sont néanmoins les meilleurs marqueurs de Détroit cette saison, et Josh Smith s’est montré hier avec 31 points à 76,5% aux tirs !!

Surtout, ce sont deux équipes qui s’appuient beaucoup sur le cinq titulaire (73% et 75% des points inscrits). Un apport du banc comme celui de Courtney Lee face aux Knicks (18 points, 75% aux tirs, 100% à 3-pts) pourrait faire pencher la balance en faveur des Celtics. Détroit a remporté cinq des six derniers face-à-face.

 

Match 28 : Samedi 21 décembre à 13h (18h en France) contre Washington Wizards

Premier match en revanche face aux Wizards cette saison. Les Celtics sont la bête noire de Washington ces deux dernières saisons avec 7 victoires consécutives des hommes en vert et blanc. Les joueurs de la capitale fédérale sont sur une mauvaise série de 4 défaites d’affilée, et visiteront les deux équipes de New York avant de venir au TD Garden.

La menace viendra principalement des lignes arrières adverses avec le duo John Wall – Bradley Beal capable du meilleur comme du pire.

Autre statistique encourageante pour les Celtics : les Wizards voyagent mal cette saison. Avec seulement trois victoires pour huit défaites loin de leurs bases, Washington parait prenable. A Boston d’en profiter.

 

Match 29 : Dimanche 22 décembre à 18h (minuit en France) @ Indiana Pacers

Affronter les Pacers cette année n’a rien d’une partie de plaisir. Avec le meilleur bilan de la ligue, Indiana impressionne match après match. Affronter les Pacers chez eux, c’est pour le moment mission impossible (11 victoires en autant de rencontres). Affronter les Pacers chez eux, en back-to-back, et la victoire semble relever du miracle.

Car plus que le bilan comptable, c’est la manière qui laisse rêveur. Avec un différentiel moyen de +13 dans leur salle de Bankers Life Fieldhouse, les Pacers marchent sur leurs adversaires. Le 5 majeur est bien mené par Paul George, avec des lieutenants très appliqués également. Le banc emmené par Luis Scola permet à Indiana de mettre la pression sur leurs adversaires sans interruptions et souvent, l’équipe adverse finit par craquer.

Néanmoins, c’est le dernier match des Celtics avant presque une semaine de repos. Il faudra donc tout donner sans ménagement, et qui sait, pourquoi pas créer l’exploit pour le retour de Brad Stevens dans l’Indiana. Mais ça semble compliqué quand même.

 

Pronostics :

Le match contre Indiana me semble vraiment hors de portée tant l’impression de facilité que dégage l’équipe des Pacers est grande. En revanche le match contre Washington me parait vraiment accessible et une défaite serait une véritable contre-performance.

Detroit et Minnesota sont deux équipes avec une raquette puissante et quelques gâchettes à l’extérieur. Comme les deux matchs ont lieu au TD Garden, j’espère que les Celtics trouveront le moyen de remporter une des deux rencontres.

Bilan des courses : 2 victoires (Wizards + Pistons) et 2 défaites (Wolves + Pacers).

A vos pronostics !

 

Par Louis Jullien

2 Comments

  1. Rondo_Celtics Randle

    17 décembre 2013 at 18 h 14 min

    Défaite contre Détroit, Victoire contre Wash et les Pacers.

    • Tybounn

      18 décembre 2013 at 14 h 19 min

      Tu es confiant pour une victoire à Indiana ?
      Je sais que je peux largement me tromper (c'est déjà le cas sur le premier match avec la victoire face à Minny) mais je trouve qu'on est encore trop juste pour contrer les Pacers. Après si ça se trouve, l'équipe ne sera plus la même d'ici ce week-end…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *