Semaine 20 : l’absence (39-30)

CdtqRTLWIAEwpwQ

Les membres de l’équipe ayant eu du mal à visionner tous les matchs en intégralité et la motivation pour les voir en replay leur manquant, le bilan de cette semaine adopte un format un peu différent, plus concis. Si d’ailleurs ce format avec des résumés courts vous plait, merci de nous le signifier. 

Pour avoir accès aux boxscores, cliquez sur les images présentant l’évolution des scores. 

Semaine très compliquée pour les Celtics qui doivent affronter les Pacers, le Thunder et les Raptors sans Jae Crowder et sans Jonas Jerebko pour les deux derniers matchs.

Bilan comptable de la semaine : 

pacers Indiana 103 – 98 Boston celtics

LTInd

Résumé : C’est sûrement le meilleur match des Celtics cette semaine, mais ça n’aura pas été suffisant. Malgré un Jonas Jerebko dans sa meilleure forme cette saison, les Celtics auront buté sur la défense adverse durant 48 minutes, courant la majeure partie du temps après le score. Distancé dans le second quart, et battu par des gros tirs adverses en fin de match, Boston aura globalement été dominé durant la majeure partie du temps et c’est une défaite méritée au final au terme d’un match peu agréable à regarder, sans passion ni intensité.

 

celtics Boston 109 – 130 Oklahoma City thunder

LTOk

Résumé : Comment défendre sur Durant sans vos deux meilleurs défenseurs à l’aile ? Brad Stevens s’est sûrement posé cette question mais il n’a visiblement pas trouvé la réponse. Dès le début du match Durant s’amuse avec Marcus Smart et donne très vite une avance confortable à OKC. Boston souffre dans cette première mi-temps, tout en arrivant à ne pas se laisser complètement distancer grâce à une leur efficacité offensive. Mais le troisième quart-temps leur sera fatal, le Thunder domine outrageusement, inscrivant 42 points et s’assure ainsi une victoire facile malgré les 12 points de Tyler Zeller dans le dernier quart. Sans Jae Crowder, la marche était beaucoup trop haute.

raptors Toronto 105 – 91 Boston celtics

LTTor

Résumé : Après trois défaites de suite, on se dit que Boston a l’occasion de réagir contre des Raptors qui restent sur quatre matchs en cinq jours, et qui n’ont pas d’ailier dominant. Malheureusement ils n’en ont pas besoin puisque Luis Scola inscrit 17 points dans le premier quart-temps, contre 14 pour les Celtics. Une entame catastrophique que les joueurs de Brad Stevens n’arriveront jamais à surmonter, malgré un bon troisième quart. Il suffira de quelques pertes de balles évitables au début du quatrième pour que les Raptors reprennent une avance confortable qui leur permettra de s’imposer tranquillement.

Prev1 of 2Next
Use your ← → (arrow) keys to browse

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *