Match 6 : l’exploit n’aura pas eu lieu (2-4)

Capture d’écran 2016-04-29 à 04.05.28

Afin d’obtenir le boxscore complet de la rencontre, vous pouvez cliquer sur le lead tracker juste en-dessous du résumé du match. 

Fin de saison pour les Celtics. Hier soir au TD Garden, ils ont perdu leur premier match à domicile de la série, face à une équipe bien plus talentueuse et efficace sur ce match et globalement, sur l’ensemble des six matchs disputés depuis le début des playoffs. Ils s’inclinent donc 4-2 au premier tour de cette saison 2015-2016, stade qu’ils n’avaient pas pu franchir non plus l’an passé.

La première mi-temps de ce match a beaucoup ressemblé à ce que l’on avait déjà pu voir dans cette série… mais d’habitude plutôt à Atlanta. D’ordinaire très performants devant leur public, les Celtics vont complètement buter sur la défense adverse, toujours aussi performante, et conclure les 24 premières minutes à 27,7% de réussite aux tirs. Les Celtics ont abusé du tir à trois-points sans réussite (3-18 à la pause), n’ont pas pu trouver de tirs faciles sous le cercle et ont une nouvelle fois été sans réponse face au bloc des Hawks. Heureusement, les Hawks ont perdu neuf ballons et ne mènent que de 8 points à la pause, 33-41.

En seconde mi-temps, les Hawks vont rentrer du vestiaire avec d’encore meilleures intentions, rapidement porter l’écart à 20 points et celui-ci n’en bougera quasiment plus. Entre 15 et 28 points, les Celtics auront fait le yo-yo, sans jamais inquiéter Atlanta. Un run en fin de match leur permettra de limiter la casse mais au final, c’est une défaite 92-104 dans laquelle les Celtics n’auront jamais inquiété leur adversaire. On n’aura pas vu les Celtics portés par le TD Garden, comme cela avait été le cas aux matchs 3 et 4. Tant pis, on reviendra l’année prochaine !

Capture d’écran 2016-04-29 à 04.50.10

Kyle Korver, MVP du match :

Monsieur Propre hier. 14 points à 4/4, 9 rebonds et 3 passes pour un match quasi parfait. Peu de tirs inscrits mais d’une propreté rare. Finalement, Korver n’aura raté qu’un match sur cette série, le premier que les Celtics avaient perdu d’un point à Atlanta et qui laisse aujourd’hui des regrets.

On a aimé :

– Marcus Smart : qu’il y ait 5 ou 25 points d’écart, Smart se bat et on l’a vu hier. Dans le troisième quart, il a attaqué le cercle sans relâche, défendu autant qu’il pouvait pour maintenir les Celtics dans ce match. Effort qu’il faut saluer et qui nous a permis de voir un Smart agressif au cercle, qu’on aimerait volontiers revoir l’an prochain.

– Tyler Zeller : le pivot aurait-il pu jouer un rôle dans cette série ? Il est un peu tard pour en parler mais en tous cas, il a montré plus que Sullinger sur la série toute entière hier, en seulement 13 minutes. Certes, il a joué une bonne partie du garbage time, mais son apport sur pick et au rebond aurait pu être utile. 8 points et 5 rebonds hier.

On n’a pas aimé :

– Jared Sullinger : comme très souvent dans cette série, Sullinger aura été inutile ce soir, voire pire. Face aux intérieurs adversaires, il n’aura jamais pu utiliser son physique offensivement, abusant du tir extérieur et forçant des choses qu’il n’est pas capable de faire. En défense, il a tout simplement été dépassé et ses limites physiques ont été grandement révélées sur cette série, si ça n’avait pas été le cas avant. Il a semblé pataud, incapable d’accélérer et incapable de suivre un intérieur plus rapide que lui. Qu’est-ce que cette série va jouer dans sa cote pour cet été, sachant que Sully sera à la recherche d’un contrat, à Boston ou ailleurs ? Réponse début juillet, mais il est certain que Sully n’a rien fait de positif donnant envie à un GM de lui donner un gros chèque après cette série.

– Le jeu offensif des Celtics : on allait pas dire que l’on a aimé la défense d’Atlanta quand même, alors on dissimule cela dans le « jeu offensif des Celtics ». Hier et sur l’ensemble de la série, les Hawks ont complètement fait déjouer les Celtics, obligés d’abuser du tir à trois-points dont leurs spécialistes sont soit diminués, soit simplement absents (Bradley, Crowder et Olynyk).

La méthode d’Atlanta était simple : verrouiller Isaiah Thomas au maximum en le prenant à deux en sortie de pick-and-roll, bloquer la raquette et forcer les Celtics à prendre des tirs extérieurs par dizaines. Ca a parfaitement marché, avec l’absence des shooteurs des Celtics. On ne peut que les féliciter pour cette série d’élite qu’ils ont livré sur le plan défensif. Ils ont été plus forts et méritent amplement d’aller affronter Cleveland au prochain tour. Du côté de Boston, l’été sera chargé pour arriver au niveau de telles équipes l’an prochain.

L’action du match :

Consolez-vous avec ce poster de Jae Crowder dans le deuxième quart, on ne s’en lasse pas.

On aurait préféré une meilleure fin de saison pour les Celtics, mais ils sont simplement tombés sur plus fort qu’eux dans cette série. Ils auront buté à chaque match sur une défense d’excellence, contre laquelle il aurait été bon d’avoir Avery Bradley ou encore Kelly Olynyk et Jae Crowder à 100% afin de l’étirer. Malheureusement, ça n’était pas le cas. Pas l’heure de chercher des excuses mais il aurait sacrément été intéressant de jouer cette série avec un effectif au complet côté Celtics. On ne refera pas l’histoire mais cette série aurait certainement pu se finir d’une autre façon.

Quoi qu’il en soit, ce fut un plaisir de suivre cette jolie saison avec vous, sur laquelle nous aurons le plaisir de revenir dans divers articles et podcasts dans les semaines à venir. Nous ne partons pas bien loin, ne vous inquiétez pas car il y a encore de sacrées échéances avant la fin de la saison. Cela commence dès le 17 mai prochain avec la loterie, dont le résultat pourrait donner une première idée de ce à quoi pourrait ressembler l’été Celte.

Merci de nous avoir suivis si nombreux cette saison, à très vite.

Article rédigé par Baptiste Godreau

One Comment

  1. leprechaun00

    30 avril 2016 at 20 h 19 min

    Merci à vous même si moi aussi j'aurais aimé que la saison dure encore quelques matches

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *