Semaine 5 : logique respectée (9-7)

BROOKLYN, NY - NOVEMBER 23: Avery Bradley #0 of the Boston Celtics grabs the rebound against the Brooklyn Nets on November 23, 2016 at Barclays Center in Brooklyn, New York. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this Photograph, user is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 2016 NBAE (Photo by Nathaniel S. Butler/NBAE via Getty Images)

Les Celtics abordent enfin une semaine avec leur effectif au complet et vont espérer capitaliser avec deux déplacements abordables avant d’avoir l’occasion de se tester contre San Antonio.

Les matchs de la semaine :

Pour avoir accès aux boxscores, cliquez sur les images présentant l’évolution de l’écart au score.

timberwolves Minnesota Timberwolves 93 – 99 Boston Celtics celtics

wolves2111

Résumé : Les Celtics commencent la semaine par un déplacement dans le Minnesota pour affronter la jeune équipe des Wolves. Le début de match est équilibré, tous le cinq contribue offensivement. En face, Karl Anthony-Towns profite des lacunes de Boston à l’intérieur. Le deuxième quart-temps est plus compliqué. Le banc celte a des difficultés à défendre (12/19 pour les Wolves dans ce quart) et à prendre soin du ballon, entraînant sept pertes de balle dans cette période (dont quatre pour le seul Marcus Smart). Ce mauvais passage permet à Minnesota d’être en tête à la pause, 52-42. Au retour des vestiaires, la réaction des Celtics se fait attendre. Ils tentent beaucoup de 3 points pour remonter, mais l’adresse n’est pas là (2/11 dans le troisième quart-temps). Les Wolves conservent leur avance qui monte même jusqu’à +13 au début de la dernière période. Mais Boston se réveille et passe un 17-0 pour débuter le quatrième quart temps, ce qui leur permet de repasser devant. Assommés, les Wolves n’inquiéteront plus les joueurs de Boston qui finissent le match tranquillement.

 

nets Brooklyn Nets 92 – 111 Boston Celticsceltics

screenshot-stats-nba-com-2016-11-24-12-41-57

Résumé : Si la NBA avait voulu faire une blague, elle n’aurait pas pu trouver mieux puisque les Celtics se rendent à Brooklyn affronter les Nets la veille de Thanksgiving. C’est déjà la deuxième confrontation entre les deux équipes et on se souvient que la précédente avait failli mal se terminer. Mais si les Nets avaient bien commencé la saison avec un bilan de 4-5 après neuf matchs, ils restent sur quatre défaites consécutives au moment de recevoir les Celtics. Cela se voit en début de match puisque Boston prend vite l’avantage en imposant une très grosse défense. Cependant, le banc n’arrive pas à entretenir la dynamique, et comme le retour des titulaires n’y change pas grand chose, les Nets parviennent à recoller au milieu du troisième quart notamment grâce à la hargne de Trevor Booker et on commence déjà à se préparer à une fin de match tendue. Heureusement, cela semble faire réagir les Celtics qui se reprennent et creusent aussitôt un nouvel écart qu’ils sauront conserver jusqu’à la fin du match cette fois-ci, pour finalement s’imposer de 19 points.

celtics Bostons Celtics 103 – 109 San Antonio Spurs spurs

nba-com-stats-san-antonio-vs-boston-friday-november-25-2016

Résumé : Premier gros test de la saison pour les Celtics au complet avec la réception des Spurs de San Antonio à 13h heure locale. Cet horaire ne semble pas perturber les joueurs de Boston qui attaquent encore le match sur les chapeaux de roue (🎩🚲). Grosse défense, attaque fluide et efficace permettent aux hommes de Brad Stevens de creuser rapidement un premier écart. Puis, exactement comme au match précédent, l’attaque des Celtics se grippe, les adversaires trouvent des solutions en attaque, notamment grâce à l’apport d’un David Lee bien plus affûté que durant son passage à Boston, et ils finissent par revenir au score durant le troisième quart-temps. Mais les Spurs ne sont pas les Nets, les Celtics ne peuvent pas se contenter de redonner un petit coup d’accélérateur pour repasser devant. On a donc le droit à une fin de match au couteau durant laquelle les joueurs de Boston ne déméritent pas. Cependant, leurs adversaires montrent qu’ils sont encore un niveau au dessus dans l’exécution et dans la gestion des moments décisifs, un peu aidés il est vrai par un arbitrage quelque peu curieux. Les Celtics doivent donc s’incliner dans un match où ils auront encore souffert au rebond défensif.

 

Prev1 of 2Next
Use your ← → (arrow) keys to browse

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *