Semaine 25 : au finish (53-29)

BOSTON, MA - APRIL 12:  Gerald Green #30 of the Boston Celtics goes to the basket against the Milwaukee Bucks on April 12, 2017 at the TD Garden in Boston, Massachusetts.  NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 2017 NBAE  (Photo by Brian Babineau/NBAE via Getty Images)

Deux derniers matchs pas passionnants pour boucler la saison, mais qui permettent aux Celtics d’aller arracher la première place de la conférence grâce au désintérêt de Cleveland.

Les matchs de la semaine :

Pour avoir accès aux boxscores, cliquez sur les images présentant l’évolution de l’écart au score.

celtics Boston Celtics 114 – 105 Brooklyn Nets nets

NBA.com Stats BKN vs BOS

À retenir : Pour l’avant-dernier match de la saison régulière, les Celtics reçoivent les Nets qui sont déjà assurés de terminer avec le pire bilan de la ligue. Une victoire garantit le top 2 à l’Est pour Boston, qui démarre plutôt bien le match en creusant un écart qui montera jusqu’à 27 points. Mais comme on ne perd pas les bonnes habitudes, les Celtics se relâchent ensuite et laissent Brooklyn revenir sous la barre des dix points. Heureusement, ils restent également fidèles à leur habitude de s’imposer après avoir laissé revenir l’adversaire et sécurisent ainsi la deuxième place de la conférence.

 

celtics Boston Celtics 112 – 94 Milwaukee Bucks bucks

NBA.com Stats MIL vs BOS

À retenir : Nous voilà donc au dernier match de la saison régulière et ce sont les Bucks qui se présentent au TD Garden, mais sans leurs meilleurs joueurs. Ils sont en effet déjà sûrs de finir sixièmes, les Celtics par contre peuvent assurer la première place avec une victoire. Malheureusement le match ne sera pas passionnant : les Celtics ne commencent pas très bien, notamment en défense, mais on comprend vite qu’à Cleveland les Raptors ne vont pas donner la victoire aux Cavs et donc que l’issue du match au TD Garden n’a pas grande importance. Les Celtics recollent tout de même pour faire bonne figure, et font définitivement l’écart dans le quatrième quart-temps, en se payant le luxe de pouvoir reposer Isaiah Thomas.

Prev1 of 2Next
Use your ← → (arrow) keys to browse

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *